Alcools et vins Breutonniens

De Caradoc
Aller à : navigation, rechercher


Liste non exhaustive des principaux alcools, vins et eaux de vie de Breutonnie dont bon nombre proviennent du Culinarion, formidable ouvrage écrit par le Chroniqueur-farfouilleur Guillaume de Baisenville.

Armogniac

Eau de vie excessivement forte, à l'odeur agressive et aux vapeurs lacrymales, distillée à base de vin blanc et d'urée de chevreaux.

Utilisations secondaires :
- Nettoyage des métaux.
- Blanchiment des dents.
- Purge gastrique.
- Combustible, en faisant attention cependant aux risques d'explosion, comme le découvrit Le Chovalier à ses dépends...

Hypocras

Vin rouge aux épices très répandu en Breutonnie.

Cuvée qui tabasse : recette particulièrement chargée en épices, et qu'il est préférable d'utiliser comme teinture.

Cuvée fatale du Baron Trall : mise en bouteille à Rontefouille, cette cuvée pour amateurs exigeants contient les ingrédients préférés du Baron Trall et est également réputée « fatale » pour les morts-vivants qui s'en retrouveraient aspergés, cela par le truchement d'un rituel de préparation secret orchestré par les meilleurs moines Bernardins du royaume lors de sa fabrication.

Hypomiel

Vin sirupeux obtenu par fermentation de miellat d'insecte piqueur-suceur comme le puceron ou la cochenille.

Limonace

Jus sirupeux obtenu en faisant fondre un limaçon dans du jus de citron ~ Spécialité du Ranceval.

Glaires d'abbaye

Glaire d'abbaye des moines Patristes (Appellation contrôlée) : recette originale et ancestrale. Les glaires sont d'abord expectorées dans un petit pot à glaire appelé glairiot, puis rassemblées dans un bro à glaires, puis enfin versées dans un baquet où elles seront foulées par les pieds propres des moines Patristes avant fermentation. Les techniques de doubles et triples fermentations sont tout à fait secrètes aujourd'hui encore. ~ Spécialité du Ranceval.

Cidre de ronce

Cidre à base de ronces et de pommes fermentées ~ Ancienne spécialité du Ranceval, très difficile à produire depuis l'envasement des terres.

Cidre rance

Aussi appelé Pisse dur, cette autre spécialité du Ranceval est un cidre obtenu par fermentation des fruits rachitiques des vergers envasés de cette contrée. Le résultat est un cidre âpre et râpeux qui s'expulse plus prestement qu'il ne s'ingurgite.

Poireu

Vin de poire blette ~ Spécialité du Duché de Bonnepoire.
Les contrefaçons à base de vieux poireaux sont malheureusement fort répandues.

Danaouille

Boisson fermentée à base d'agrumes et de lait de vieille jument.
Utilisée parfois pour soigner un transit un peu trop rapide, son efficacité semble toutefois soumise à des avis contradictoires.

Beaujolait

Souvent appelé « vin du nourrisson », ce mélange de pinard et de lait de vache ou de nourrice est reconnu pour faciliter le sommeil des enfants en bas âge.

Gnôle de gland

Il s'agit bien d'un alcool fort à base de fruit de chêne, particulièrement répandu dans la moitié Nord de la Breutonnie.
Aussi utile pour réveiller le paysan transi de froid le matin dans son champ que pour assommer un soldat vétéran le soir dans une taverne.

Alcools des restes du monde

Bien que la réputation voir la domination de la Breutonnie soit sans partage pour ce qui est des boissons alcoolisées, il existe tout de même quelques brevages dignes d'intérêt en dehors du Royaume listés ici, en annexe à la fin du présent ouvrage : Alcools des restes du monde