Baronne conquête

De Caradoc
Aller à : navigation, rechercher
Baronne conquête

Informations :

Nom Baronne conquête
Pseudo Frigga
Rôle Sommité diplomatique
Grade Invitée
Contact

La Baronne Conquête, aussi appelée Princesse Conquête de Combletrou, est la fille de Spartasuce l'Insoumise la première matriarche de la Cité libre.

Conquise par son charme brutale, elle épouse en grande pompe le Baron Trall de la compagnie Caradoc lors du Drachefest 1216.

Enfance et jeunesse

Elle reçoit une éducation en rapport avec son niveau social lui donnant ainsi la connaissance de l'étiquette nécessaire pour évoluer dans ce milieu de femme de pouvoir. Cet enseignement comprendra notamment un entraînement extrêmement poussé dans l'art de la lutte érotique dans laquelle elle excellera.
Durant ses premières années de jeune fille, Conquête eut de nombreuses conquêtes mais ne fut jamais comblée. De plus, sa passion pour la littérature d'amour courtois n'est pas du goût du gotha de Combletrou et elle se retrouve souvent punie pour possession d'ouvrages mis à l'index. Elle en gardera une profond ressenti à l'encontre de sa mère Spartasuce notamment.
À 20 ans, elle met tout de même au monde un fils du nom d'Ulric, né bien sûr de père inconnu.

Départ de Combletrou

En rupture avec le mode de vie de Combletrou, elle se rebelle contre la hiérarchie et décide de partir arpenter les régions de la Brotonnie en quête d'un homme virile, courtois et redoutable combattant.

Mariage avec le Baron Trall

Après plusieurs semaines de voyages, elle rencontra Pépin Quincampoix qui l'invita à venir tenter de réveiller un de ses compagnons prisonnier d'un étrange maléfice, Georges de Montequeu, mais cela n'eut pas l'effet escompté. Continuant tout de même leur chemin ensemble, Pépin lui raconta les exploits du Baron Trall et intriguée, Conquête exigea de rencontrer cet individu de forte stature. En le voyant elle tomba immédiatement amoureuse et lui imposa aussitôt le mariage qui fut célébré en grande pompe lors du Drachefest 1216.

Citation

  • Mon cher Cuissot, je pense qu'on peut maintenant appeler ta mère Baronne Conquête de Combletrall !
    Pépin, au lendemain de la nuit de noce.
  • Mon jeune Cuissot, pour avoir ravitaillé la tente du Baron en cierges toute la nuit, je peux te dire que ta mère devrait se nommer Baronne Conquête de Comble-tous-les-trous !
    Frère Polux, au lendemain de la nuit de noce.
  • Brave Cuissot, je suis assez fier du nouveau surnom que j'ai trouvé pour ta mère dans mon prochain récit : la Baronne Quéquette de Combletrou !
    Frère Gadin, enjoué après une sieste post-cuite.
  • Tu as l'air chafouin Cuissot, pourtant ce n'est pas donné à tout le monde d'avoir une mère qui joue aussi bien de la Rataflûte Trallversière...
    Pépin, se voulant rassurant.