Carabute : Différence entre versions

De Caradoc
Aller à : navigation, rechercher
(Page créée avec « Category:Geographichus Place forte du Nord du pays Autraque, la forteresse de Carabute surplombe idéalement l'embouchure de la vallée de <i>la Loivre</i>, front... »)
 
m
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
[[Category:Geographichus]]
 
[[Category:Geographichus]]
  
Place forte du Nord du [[pays Autraque]], la forteresse de Carabute surplombe idéalement l'embouchure de la vallée de <i>la Loivre</i>, frontière avec le Grand-Duché d'[[Aquitainie]].
+
Place forte du Nord du [[Pays Autarque]], la forteresse de Carabute surplombe idéalement l'embouchure de la vallée de <i>la Loivre</i>, frontière avec le Grand-Duché d'[[Aquitainie]].
  
 
Carabute est réputée pour n'avoir été prise que deux fois :
 
Carabute est réputée pour n'avoir été prise que deux fois :
 
*La première fois en 993 par la Compagnie mercenaire des <q> Harpies de Garde </q>, employée par le Roi Fainéant Romulad Dracoleh afin que le Grand-Duc d'Autarquie ne viennent pas influencer le cours de la guerre pour le trône de [[Breutagne]],
 
*La première fois en 993 par la Compagnie mercenaire des <q> Harpies de Garde </q>, employée par le Roi Fainéant Romulad Dracoleh afin que le Grand-Duc d'Autarquie ne viennent pas influencer le cours de la guerre pour le trône de [[Breutagne]],
 
*La seconde fois lors de <i>la guerre de cent jours</i> en 1206, où les troupes de [[Castellanjou]], voyant qu'elles s'enlisaient dans un siège de plusieurs semaines, décidèrent d'en appeler aux forces Brotonniennes qu'elles fournissaient allègrement en vigne. L'entrée de [[Brotonniens]] dans la bataille fut radicale, et le point d'orgue fût la prise du donjon de la forteresse grâce à un curieux procédé alchimique gazeux qui força Carabute à capituler.
 
*La seconde fois lors de <i>la guerre de cent jours</i> en 1206, où les troupes de [[Castellanjou]], voyant qu'elles s'enlisaient dans un siège de plusieurs semaines, décidèrent d'en appeler aux forces Brotonniennes qu'elles fournissaient allègrement en vigne. L'entrée de [[Brotonniens]] dans la bataille fut radicale, et le point d'orgue fût la prise du donjon de la forteresse grâce à un curieux procédé alchimique gazeux qui força Carabute à capituler.

Version actuelle datée du 9 août 2019 à 16:16


Place forte du Nord du Pays Autarque, la forteresse de Carabute surplombe idéalement l'embouchure de la vallée de la Loivre, frontière avec le Grand-Duché d'Aquitainie.

Carabute est réputée pour n'avoir été prise que deux fois :

  • La première fois en 993 par la Compagnie mercenaire des Harpies de Garde , employée par le Roi Fainéant Romulad Dracoleh afin que le Grand-Duc d'Autarquie ne viennent pas influencer le cours de la guerre pour le trône de Breutagne,
  • La seconde fois lors de la guerre de cent jours en 1206, où les troupes de Castellanjou, voyant qu'elles s'enlisaient dans un siège de plusieurs semaines, décidèrent d'en appeler aux forces Brotonniennes qu'elles fournissaient allègrement en vigne. L'entrée de Brotonniens dans la bataille fut radicale, et le point d'orgue fût la prise du donjon de la forteresse grâce à un curieux procédé alchimique gazeux qui força Carabute à capituler.