Catégorie:Bannière Noire : Différence entre versions

De Caradoc
Aller à : navigation, rechercher
m (Éléments notables)
 
Ligne 17 : Ligne 17 :
 
==Éléments notables==
 
==Éléments notables==
 
*Leur capitaine : [[Ripper]], qui fut un panzer méritant de la Compagnie Caradoc depuis 1211.
 
*Leur capitaine : [[Ripper]], qui fut un panzer méritant de la Compagnie Caradoc depuis 1211.
*Leur émissaire au sein de la Feste der Vielfalt : [[Malar]], qui devint notre compagnon en été 1210.
+
*Leur émissaire au sein de la Feste der Vielfalt : [[Malar]], notre compagnon depuis la campagne d'été 1210.
 
*Leur musicienne : [[Icendia]], ancienne Lochegardienne n'ayant malheureusement plus le droit d'exercer ses arts mammaires...
 
*Leur musicienne : [[Icendia]], ancienne Lochegardienne n'ayant malheureusement plus le droit d'exercer ses arts mammaires...
 
*Leur Chroniqueur et érudit : [[Brycham Belereint]], un bon élément, consciencieux et intelligent.
 
*Leur Chroniqueur et érudit : [[Brycham Belereint]], un bon élément, consciencieux et intelligent.
*Un lansquenet égaré : [[Pepper]], sympathique mais un peu nigaud, il fut admis chez les Haquebutes le temps d'un stage l'été 1219.
+
*Un lansquenet égaré : [[Pepper]], sympathique mais un peu nigaud, il fut admis chez les Haquebutes le temps d'un stage de l'été 1219.
*Un ancien panzer : [[Corran Horn]], retraité des panzers.
+
*Un ancien panzer : [[Corran Horn]], retraité s'occupant désormais de la logistique.
 
*Une soigneuse : [[Dame Vero]], qui fit de nombreux miracles à l'arrière des champs de bataille.
 
*Une soigneuse : [[Dame Vero]], qui fit de nombreux miracles à l'arrière des champs de bataille.
 
*Deux combattants : [[Albane de Guéguin]], vive et dextre guerrière et son frère [[Dagoth de Guéguin]], robuste épéiste.
 
*Deux combattants : [[Albane de Guéguin]], vive et dextre guerrière et son frère [[Dagoth de Guéguin]], robuste épéiste.

Version actuelle datée du 27 juillet 2020 à 16:49


Collectif militaire progressiste se revendiquant de la Compagnie Caradoc.


« Nous vous avons accueillis et formés au fil des campagnes,
Nous vous avons laissé naturellement gravir les échelons de notre hiérarchie comme le ferait un père pour ses enfants,
Vous vous êtes mis à nous dénigrer alors que nous accédions à vos demande de vous laisser continuer à œuvrer dans le monde du miroir avec notre grande bannière,
Maintenant vous nous bannissez, vous nous reniez, nous spoliez sans autre forme de procès ni d'explications,
Vous avez bafoué la camaraderie et la bienveillance de la Compagnie Caradoc dans laquelle NOUS vous avons accueilli.
Vous n'avez aucune légitimité à répondre du nom de Compagnie Caradoc,
Vous n'êtes pas des compagnons.
»

Rancelot, Livre des Ranceurs, Tome III


Éléments notables

  • Leur capitaine : Ripper, qui fut un panzer méritant de la Compagnie Caradoc depuis 1211.
  • Leur émissaire au sein de la Feste der Vielfalt : Malar, notre compagnon depuis la campagne d'été 1210.
  • Leur musicienne : Icendia, ancienne Lochegardienne n'ayant malheureusement plus le droit d'exercer ses arts mammaires...
  • Leur Chroniqueur et érudit : Brycham Belereint, un bon élément, consciencieux et intelligent.
  • Un lansquenet égaré : Pepper, sympathique mais un peu nigaud, il fut admis chez les Haquebutes le temps d'un stage de l'été 1219.
  • Un ancien panzer : Corran Horn, retraité s'occupant désormais de la logistique.
  • Une soigneuse : Dame Vero, qui fit de nombreux miracles à l'arrière des champs de bataille.
  • Deux combattants : Albane de Guéguin, vive et dextre guerrière et son frère Dagoth de Guéguin, robuste épéiste.
  • Autres membres : Solrünn, jeune tirailleuse prometteuse.

Éléments regrettés

  • Père Nidral le Gollikien : coup dur pour leur culte qui reste cependant vivant dans nos mémoires.
  • Grièche : leur premier capitaine de 1216 à 1217, un brave qui sous-estima la menace dans une bataille qui lui fut fatale.
  • Brise : à la fois Mage et Panzerette d'honneur, il n'y en aura jamais plus d'autre comme elle...
  • Sir William : nous n'avons pas eu le temps de beaucoup le côtoyer mais pour un noble il était très supportable.
  • Glück, le roi de la taverne : regrets éternels, nos pensées vont à lui à chaque fois que nos chopines s'entrechoquent.

Éléments discutables

  • Leur choix de servir de « refuge » au pernicieux Mage Boudini lors de la campagne 1219, alors même qu'il venait de les forcer à quitter Nova Bretonnia... Offrant une tribune de choix à cet odieux personnage, il put déverser tout son fiel à l'encontre de la Caradoc Prime, menant au nouvel exil forcé de ses membres.
  • Leur choix de rompre tout lien diplomatique avec la Caradoc Prime, faisant fi de tous les accords ou principes établis depuis le maintien d'une force « Caradocienne » dans le monde du miroir après 1215.
  • Le maintien du principe des couleurs du Kaïser, l'écartelé de sable et d'argent, et donc de la grande bannière, afin de continuer de bénéficier de l'aura de gloire et de mérite de la Compagnie Caradoc comme alliés des Sechs Winde depuis 1209 et armée de Terra depuis 1211.
  • Le mauvais plagiat de nos ouvrages d'archives historiques.