Gatliin

De Caradoc
Aller à : navigation, rechercher
Gatliin

Informations :

Nom Gatliin
Pseudo Gatliin
Rôle Tirailleur
Grade Soldat
Contact

Ancien combattant de Gascouillie, le rude Gatliin fit régner la terreur chez les braves gens des terres de son ancien seigneur, le redouté Baron Carlousse de Parpailloles.

Capable de mettre feu à un village pour un mauvais regard sur sa personne ou une parole un peu déplacée, il dut finalement quitter la baronnie à la mort de son seigneur suite aux Paysollannes , ces révoltes paysannes qui secouèrent le Sud du royaume breutonnien durant l'année 1208...

Gatliin préféra donc partir vers le Nord et apprécia grandement sont voyage, trouvant bon accueil dans toute les auberges et les gueuses qu'il visitait. Son voyage le remplit même d'une certaine paix intérieure, mais il avait encore du mal à résister à ses accès de violence lorsqu'il y avait des échauffourées avec des miliciens avinés qui fréquentaient les mêmes tavernes et bordels que lui...

Au bout de six mois d'itinérance, un autre problème qu'il n'avait jamais connu se présenta à lui : ses bourses étaient bien vides et il dut alors chercher à se faire embaucher comme garde du corps de quelques fortunés du coin.

C'est lors de la fête des vendanges dans une bourgade de Chiampagne, alors qu'il était au service d'un bourgeois aussi laid que riche, qu'il fit la rencontre d'un étrange personnage qui lui parla d'une bien curieuse quête qui allait l'emmener loin, très loin en dehors de Breutonnie. Cet homme au fort accent ruslevite s'appelait Sunnynovitch et ne recherchait pas moins que la recette du Pinard Phylosophal  ! Il n'en fallait pas moins à Gatliin pour laisser tomber ses contrats de garde et décider de suivre cet énergumène dans sa noble aventure, bien loin d'imaginer que cela les ferait atterrir en 1210 sur le continent légendaire de Mythodea au sein de la compagnie mercenaire de Saint-Caradoc...

Mais la suite de leur périple allait s'écrire son le nom prestigieux de la Quête du Nicototothon ...