JEAN-FRANÇOIS DE NANTES : Différence entre versions

De Caradoc
Aller à : navigation, rechercher
m (Beurretagne)
m
 
Ligne 63 : Ligne 63 :
  
 
Il baise la vielle Ursulle, oué! oué! oué!<br>
 
Il baise la vielle Ursulle, oué! oué! oué!<br>
Puis Thérèse il encul', oh mes bouées<br>
+
Puis Thérèse il l'encul', oh mes bouées<br>
 
Jean-François!
 
Jean-François!
  
 
Mais la belle se fâche, oué! oué! oué!<br>
 
Mais la belle se fâche, oué! oué! oué!<br>
Il la fesse comme une vache, oh mes bouées<br>
+
D'être prise comm' une vache, oh mes bouées<br>
 
Jean-François!
 
Jean-François!
  
Ligne 83 : Ligne 83 :
  
 
Son vît fendu en quatre, oué! oué! oué!<br>
 
Son vît fendu en quatre, oué! oué! oué!<br>
En mis dans un emplâtre, oh mes bouées<br>
+
Est mis dans un emplâtre, oh mes bouées<br>
 
Jean-François!
 
Jean-François!
  

Version actuelle datée du 26 mars 2020 à 19:25


C'est Jean-François de Nantes, oué! oué! oué!
Gabier de la Fringante, oh mes bouées
Jean-François!

Débarque en fin d'campagne, oué! oué! oué!
Fier comm' un roi d'Beurretagne, oh mes bouées
Jean-François!

En vrac dedans sa bourse, oué! oué! oué!
Il a vingt mois de course, oh mes bouées
Jean-François!

Une montre une chaîne, oué! oué! oué!
Valant une baleine, oh mes bouées
Jean-François!

Branl'-bas chez son hôtesse, oué! oué! oué!
Bite et bosse et largesse, oh mes bouées
Jean-François!

La plus belle servante, oué! oué! oué!
L'emmèn' dans sa soupente, oh mes bouées
Jean-François!

En vida la bouteille, oué! oué! oué!
Tout son or appareille, oh mes bouées
Jean-François!

Montr' et chaîne s'envole, oué! oué! oué!
Il attrape la vérole, oh mes bouées
Jean-François!

À l'hôpital de Nantes, oué! oué! oué!
Jean-François se lamente, oh mes bouées
Jean-François!

Et les draps de sa couche, oué! oué! oué!
Déchire avec sa bouche, oh mes bouées
Jean-François!

Il ferait de la peine, oué! oué! oué!
Mêm' à son capitaine, oh mes bouées
Jean-François!

Pauvr' Jean-François de Nantes, oué! oué! oué!
Gabier de la Fringante, oh mes bouées
Jean-François!


C'est Jean-François qui bande, oué! oué! oué!
Les couilles frémissantes, oh mes bouées
Jean-François!

Il vid' une bouteille, oué! oué! oué!
Vaillant il émerveille, oh mes bouées
Jean-François!

Il baise la vielle Ursulle, oué! oué! oué!
Puis Thérèse il l'encul', oh mes bouées
Jean-François!

Mais la belle se fâche, oué! oué! oué!
D'être prise comm' une vache, oh mes bouées
Jean-François!

La fille emplit de haine, oué! oué! oué!
Lui tord son mât d' misaine, oh mes bouées
Jean-François!

Son dard lui fait mal, oué! oué! oué!
Puis explose dans un râle, oh mes bouées
Jean-François!

Son foutre qui déferle, oué! oué! oué!
Va noyer la femelle, oh mes bouées
Jean-François!

Son vît fendu en quatre, oué! oué! oué!
Est mis dans un emplâtre, oh mes bouées
Jean-François!

On lui ouvr', on lui fouille, oué! oué! oué!
Reste ses deux petit' couilles, oh mes bouées
Jean-François!

Pauvr' Jean-François de Nantes, oué! oué! oué!
Plus jamais ne rebande, oh mes bouées
Jean-François!