Lutte Breutonnienne

De Caradoc
Aller à : navigation, rechercher

Voici une liste des prises les plus prestigieuses de notre noble lutte bretonnienne :

  • Le Bourbignole (aussi appelé la Brisette dans le sud de la Breutonnie) : lorsqu’une partie du corps vient contraindre les parties génitales de l’adversaire en les aplatissant. Attention, un bourbignole n’est pas valide s’il est pratiqué avec la main ou le pied ; en revanche il est tout à fait possible de le faire à sa guise avec l’avant-bras ou la cuisse.
  • Le Croque en gaule (ou clef de bite à une main) : torsion rapide de la verge.
  • La Violenbifle : Bifle avec coup de semence.
  • Le Coincepeteu : remonter fortement les braies dans la raie des fesses afin de faire changer de garde son adversaire.
  • La Brisetouquette (ou clef de bite à deux mains) : torsion de la verge et des bourses, réservé aux pratiquants chevronnés.
  • Le tête-à-cul : (aussi appelé fesse-noz en Beurretagne) contraindre son adversaire à l’abandon en pressant fortement sur son visage avec son séant dans une position le plus souvent horizontale.
  • La saucifle : Bifle exécutée avec une saucisse de pays. Cette prise non académique n'est utilisée que par les rustres et les compétiteurs de peu d'honneur. Bannie des compétitions officielles, cette technique n'est en fait plus aperçue que lors des combats de taverne.