Protux l'Ancien

De Caradoc
Aller à : navigation, rechercher
Protux l'ancien en 1213, débraillé et alcoolisé lors d'un bal pourtant prestigieux et sur invitation.

Protux l'ancien ou Père Protux, est un vieil érudit aussi lubrique que gâteux, connu notamment pour avoir été le sulfureux précepteur du Baron Rataflûte de Trall.

Il aurait été formé à l'abbaye de Saint-Vergeron, d'où son nom de « Père » Protux, avant de s'en affranchir... ou d'en être exclut.

On dit que son savoir est aussi grand que ses envies libidineuses, et il finit tôt ou tard par se faire renvoyer par ses employeurs pour ses idées ou incitations outrageantes envers ses jeunes maîtres...

Il fut aperçut à Mythodea par certains membres de la Compagnie dans les bains en 1215, avant de s'en faire chasser à coup de mamelle par la Panzerette.

Supputations

  • Protux l'ancien aurait un âge dépassant largement celui des plus vieux écclésiastes pourtant privilégiés dans ce domaine. Il serait donc le Doyen de Breutonnie, voir de l'hummanité et talonnerait même certains maîtres Nains... Intérrogé maintes fois à ce sujet, Protux l'ancien retorque toujours avec malice qu'il se nourrit de la jeunesse de ses conquêtes avant d'éclater de rire puis de se plier en deux à cause de la quinte de toux inarrétalbe qui s'en suit.
  • Protux l'ancien serait un maître de l'escapade, ce qui lui permet d'échapper aux bastonnades qu'imposent légitimement ses propos les plus choquants. On dit aussi que ses talents pour se volatiliser seraient en fait dû à la possession d'une capuche invisible d'invisibilité, mais personne n'a réellement pu véritablement attester d'avoir observer de ses propres yeux une telle étrangeté jusqu'à présent.